Une nouvelle espèce de fougère très très rare vient d’être découverte dans les Hautes-Alpes

Classé dans : Communiqués de presse, Presse | 0

Une nouvelle espèce très très rare vient d’être découverte dans les Hautes-Alpes par Steven Bibollet, un observateur de la base BDF05, sur la commune d’Arvieux. Il s’agît de Botrychium simplex, le Petit botryche, minuscule petite fougère très difficile à détecter sur le terrain, bien moins fréquente que la classique Botryche lunaire. Cette espèce est extrêmement rare en France, connue uniquement de très petites populations en Corse, Pyrénées-Orientales, Isère, Savoie, Massif-Central … et maintenant dans les Hautes-Alpes. Elle est Protégée au niveau National et inscrites aux annexes II et IV de la directive Habitâts-faune-Flore et à l’annexe I de la Convention de Berne. Elle est également cotée VU (Vulnérable) dans le Livre rouge national Tome I et la Liste Rouge Nationale UICN. Il s’agît donc d’une espèce hautement patrimoniale. Située vers 2500 mètres, cette station repousse la limite altitudinale de l’espèce pour la France de plus de 400 mètres. Une petite expédition a été organisée dans la foulée le 16 septembre pour rechercher, mesurer et photographier la plante (S. Bibollet, F. Le Driant, S. Fabre, P. Salomez et F. Homand). La station compte une cinquantaine d’individus sur une petit surface de 14 m², bien homogènes sur leur forme. Il ne fait aucun doute que cette espèce est la bonne (et qu’il ne s’agît pas de B. lunaria “mal-foutus”). Félicitations à Steven pour cette découverte, et bonne recherche aux autres qui savent maintenant qu’il est possible de rencontrer cette espèce dans le département. Les milieux propices semblent nombreux, il est tout à fait permis de trouver d’autres stations dans le département… La Base de données BDF05 prouve là sa raison d’être. D’autres espèces nouvelles pour le département ont déjà été découvertes depuis sa mise en service, mais cette petite botryche, c’est le jackpot…

 Botrychium simplex, le Petit botryche, minuscule petite fougère
Un pied typique de Botrychium simplex, de bien 2 cm de haut

Photos de Franck Le Driant

botrimail.google.com