RETOUR SUR LE CONCERT POUR LES KOALAS

Classé dans : Non classé | 0

Le dimanche 2 février, à la Chapelle des Pénitents à Gap, se tenait un concert de solidarité avec les victimes des incendies australiens, co-organisé par la SAPN et Sarah Haudidier, adhérente et violoniste du conservatoire.

Depuis le mois de septembre, de gigantesques feux de forêt ravagent les côtes australiennes. Conséquences des chaleurs étouffantes et des vents violents, ces feux ont déjà brûlé plus d’une dizaine de millions d’hectares de forêt (plus que la superficie du Portugal !) et tué 24 personnes et plus d’un milliard d’animaux. Végétaux, mammifères, reptiles, insectes, oiseaux… rien n’est épargné et certaines espèces déjà fragilisées risquent l’extinction.

Or ces événements nous confrontent aux réalisés de la crise climatique actuelle, qui entraîne une hausse des événements climatiques extrêmes. Les feux de forêts se multiplient, en Australie, en Amazonie, en Indonésie et même en Sibérie, symptomatiques du réchauffement climatique. L’été 2019 est d’ailleurs le plus chaud et le plus sec jamais enregistré en Australie.

Face à ce constat alarmant et émue par le sort des koalas et autres espèces victimes des flammes, Sarah Haudidier est venue voir la SAPN pour agir. Cette initiative individuelle, portée par l’association, est à l’origine du concert « Koalas Douceur » de pensée et sensibilisation aux feux de forêt.

Huit musiciens volontaires et solidaires ont interprété des morceaux de leur choix, classiques, jazz ou improvisations, entrecoupés d’interventions de la SAPN sur les feux de forêts et l’action citoyenne pour l’environnement. Lucille, une élève du conservatoire de 13 ans a elle aussi voulu contribuer en confectionnant des origamis, vendus à prix libres à l’entrée de la chapelle. Les fonds récoltés à cette occasion seront reversés à l’association australienne Wildlife Rescue, qui agit pour le sauvetage des espèces victimes des incendies.

Un concert chaleureux qui a rassemblé 80 personnes de tous les âges autour de la musique et de la protection de l’environnement.