Plateau de Bure Réserve naturelle

Classé dans : Milieu naturel | 0

Un projet de création d’une réserve naturelle voit déjà le jour en 1978 d’une surface de 12.000 ha sous l’impulsion de l’administration. Puis, suite à la construction du téléphérique de l’observatoire d’astrophysique du plateau de Bure et sous l’impulsion de la SAPN une étude scientifique est réalisée par le CNRS en 1980.

Début 2000 la SAPN, le CRAVE et Arnica Montana, au vu d’un dossier très complet, demandent la création d’une réserve naturelle sur la montagne d’Aurouze-Bure sur une superficie de 4.000 ha Quelques 10 ans plus tard le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) dans un avis de juin 2010 demande la mise en place du arrête préfectoral de protection de biotope.

Sous l’injonction du CNPN, la Préfecture des Hautes Alpes prépare un arrêté de biotope d’une superficie de 2.237 ha comprenant le plateau lui-même et les pendants contigus. Ce projet tient compte des activités exercées à proximité comme le domaine skiable de Super Dévoluy – la Joue du Loup mais aussi à l’intérieur du site comme l’IRAM, le pastoralisme…

 

 

 

Aussi quelle ne fût pas notre stupéfaction, de voir ce projet, passer d’une superficie de 2.237 ha à …404 ha et qui plus est sur la partie la moins riche en terme de biodiversité.

 

 

 

Nous considérons donc que ce premier arrêté est un pas vers une réelle protection tel qu’elle était proposée dans le rapport d’instruction de la DDT des Hautes-Alpes à savoir un arrêté préfectoral de protection de biotope prenant en compte un projet cohérent d’une superficie de 2.237 ha.