Quelles solutions pour les biodéchets ?

Un biodéchet, c'est quoi ?

On appelle biodéchet, un déchet qui est de matière organique naturelle dégradable (contrairement au verre, au plastique, au métal...), comme les légumes ou les fruits... En général, nous produisons des biodéchets par notre alimentation : épluchures de légumes, marc de café, feuilles de thé ou restes de nourriture.

Tous ces déchets alimentaires sont valorisables en une ressource utile : le compost ! Plutôt que de les jeter dans les poubelles noires qui seront enfouies sous la terre dans les sites d'enfouissement (le Beynon à Ventavon, à Sorbiers ou Pralong à Embrun dans les Hautes-Alpes), autant les recycler dans des composteurs.

Comment ça marche le compost ?

Rien de plus simple ! Il vous faut :

- un composteur : si vous avez accès à un terrain où le placer, demandez à votre communauté de commune, elle peut vous en fournir ou suivez ce tutoriel pour le réaliser vous-même en bois de palettes. Sinon dès le 31 décembre 2023, les collectivités territoriales (communauté des communes ou d’agglomération en charge de la compétence déchet) devront proposer à chaque habitant une solution de tri à la source et collecte séparée des biodéchets en vue de les valoriser par compostage ou méthanisation. Ainsi, deux solutions pourront être choisies par les collectivités (l’une, l’autre ou une combinaison des deux) :

- le renforcement des pratiques de gestion de proximité (notamment le compostage domestique, partagé (en pied d’immeuble, en quartier…) ou autonome en établissement) ;
- la mise en place d’une collecte séparée des biodéchets adossée à une unité de valorisation agréée pour recevoir des sous-produits animaux de catégorie 3 dont dépendent les déchets alimentaires (plateforme de compostage ou unité de méthanisation).

Renseignez-vous auprès de votre commune ou de votre communauté de communes ! ;

- des biodéchets : les épluchures, les fruits trop abimés, les restes de pain, le marc de café, le thé... Evitez la viande, le poisson et le fromage qui pourraient engendrer une mauvaise odeur au démarrage de votre composteur ;

- du broyat de déchets verts : des branches coupées en morceaux et des feuilles feront bien l'affaire : demandez à des entreprises d'élagage qui souvent veulent bien s'en débarrasser gratuitement. 

Ajoutez vos biodéchets dans le composteur et la même quantité de broyat par dessus. Remuez un peu et le tour est joué ! Recommencez cette étape et attendez quelques mois que le processus de décomposition agisse (6 à 12 mois pour un compost mûr) et vous pourrez ensuite récupérer du compost pour l'ajouter comme fertilisant à votre jardin !

Autres solutions ?

Le lombricomposteur est une solution alternative au composteur lorsque l'on n'a pas accès à un terrain. Il se fabrique facilement et se place à l'intérieur du logement. Toutes les infos ici pour savoir comment ça marche et en fabriquer un soi-même !

FNE Provence-Alpes-Côte d'Azur a réalisé une série de vidéos pour sensibiliser les citoyens et les élus à la réduction des déchets et la valorisation des biodéchets.
Visionnez la 1ère vidéo pour connaître les solutions individuelles de gestion des biodéchets mises en place par les collectivités de la région.

Voir la vidéo de FNE PACA

Passez à l'action Compost'Alpes

N'oublions pas que la meilleure solution reste la réduction de ses déchets. Vous voulez vous investir pour l'environnement ? Devenez bénévole de la SAPN-FNE 05 au sein de l'action Compost'Alpes, pour aider à la collecte des biodéchets des restaurateurs et commerces et de Gap à vélo !

Toutes les infos sur Compost'Alpes et l'inscription ici !

Participez à Compost'Alpes
AGENDA

Retrouvez l'agenda de la SAPN-FNE 05 et de ses partenaires en ligne sur notre site internet !

Accéder à l'agenda en ligne
Se désinscrire    |    Voir en ligne
Société Alpine de Protection de la Nature
48 rue Jean Eymar 05000 GAP
04 92 52 44 50